Série de portraits de gestionnaires émergents : Rencontrez Boon

Le premier Fonds Découverte d’Inovia soutient la prochaine génération de fonds de capital de risque dans leur mission d’identifier et de développer des startups à fort potentiel aux stades de pré-amorçage et d’amorçage. Nous avons rencontré ces gestionnaires émergents pour discuter de leur vision, de leur approche et de leurs attentes vis-à-vis d’un pitch.

Aujourd’hui, nous sommes heureux de vous présenter Alex Barrett et Matt Stein, fondateurs de Boon.

Alex et Matt partagent des expériences similaires qui ont façonné leurs points de vue en tant qu’investisseurs en capital-risque. Tous deux ont travaillé en tant qu’opérateurs dans de grandes startups technologiques canadiennes, observant de près la manière dont les relations investisseurs évoluent dans les périodes favorables comme dans les périodes plus difficiles. Aujourd’hui, alors qu’ils se concentrent chacun sur la création de leur propre entreprise tout en dirigeant Boon, ils sont résolus à aborder les fondateurs du point de vue d’un pair.

Les deux associés se sont initialement rencontrés chez Clearco. Matt, qui avait rejoint la plateforme financière dès ses débuts, était souvent en contact avec Alex, qui évaluait alors l’entreprise en tant qu’investisseur chez Inovia. Lorsqu’Alex a rejoint RenoRun, une startup tech du domaine de la construction, en tant que chef de cabinet en 2021, ils sont restés en contact et ont fini par se rassembler autour d’un objectif commun : la création d’un fonds dirigé par des opérateurs.

Combinant les compétences de Matt en matière de développement de relations et la force organisationnelle d’Alex, ils ont lancé Boon en 2022, avec l’objectif d’être «le premier chèque et le premier ami» des startups à leur tout début. À ce jour, le duo a réalisé 20 investissements, apportant aux entrepreneurs un soutien dans leur parcours vers la recherche de financement.

Boon est actuellement à la recherche de fondateurs ambitieux ayant un goût prononcé pour le risque, qui ont déjà créé des entreprises ou qui ont occupé des postes clés dans des entreprises technologiques canadiennes de renom.

POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI DE VOUS CONCENTRER SUR LES PHASES D’INVESTISSEMENT DE PRÉ-DÉMARRAGE ?

C’est à l’intersection de notre expérience et là où nous pouvons apporter le plus de valeur. C’est aussi ce que nous aimons. Nous sommes centrés sur les gens. Plus on avance dans les stades de développement d’une entreprise, moins on s’intéresse aux personnes et plus on s’intéresse aux données.

DITES-NOUS CE QUI REND VOTRE FONDS UNIQUE

Lorsque nous sommes en contact avec des fondateurs pour conclure une transaction, nous ne portons pas nos chapeaux d’investisseurs ou de gestionnaires de fonds, mais plutôt ceux de fondateurs. Et c’est ce qui est le plus important, ce que la plupart des autres fonds n’offrent pas. Nous sommes également prêts à intervenir plus tôt que la plupart des autres fonds. Nous avons dans notre portefeuille six ou sept entrepreneurs que nous avons soutenus avant même qu’ils aient une idée. En tant qu’opérateurs, nous sommes conscients qu’un modèle d’entreprise peut changer plusieurs fois au cours de la vie d’une entreprise. On ne peut vraiment parier que sur une personne. Passer du temps à établir des relations avec les gens et à apprendre à les connaître est la meilleure forme de vérification diligente.

QU’AVEZ-VOUS APPRIS GRÂCE À VOS ÉCHECS OU PAR ESSAIS ET ERREURS ?

Matt: Nous avons parfois été pris dans le cycle de la hype, avec la peur de perdre une affaire. Mais nous avons réalisé notre meilleur travail et créé le plus de valeur lorsque nous sommes revenus à notre thèse qui consiste à nous concentrer sur les gens et à ne pas nous laisser distraire.

Alex: Étant donnée mon expérience chez RenoRun, je m’efforce d’aller à l’essentiel pour comprendre comment les fondateurs envisagent de diriger leur entreprise. Quelles sont leurs routines quotidiennes ? Comment définissent-ils leurs objectifs et priorités ? Comment évaluent-ils le succès ?

QU’EST-CE QUI RETIENT VOTRE ATTENTION LORS D’UN PITCH ? 

Matt: Je consacre beaucoup de temps à comprendre à qui j’ai affaire. Est-ce quelqu’un avec qui j’aimerais travailler pendant les dix prochaines années ? Cette personne est-elle capable d’inspirer et de diriger ? Est-elle capable de définir une vision claire et de rallier les gens autour d’elle ?

Alex: Je n’aime pas le terme «pitch» parce qu’il insère une dynamique de pouvoir entre les fondateurs et les investisseurs. Ma mission est de briser rapidement cette dynamique et de parler à un fondateur comme à un pair, de désactiver le mode de vente et d’échanger sur les sujets qui lui tiennent à cœur.

QUEL EST LE CONSEIL QUE VOUS DONNEZ LE PLUS SOUVENT AUX FONDATEURS ? 

Matt: De nombreux fondateurs ont tendance à se concentrer sur ce qui est nouveau ou tendance. Ils devraient plutôt penser à ce qu’ils sont, compte tenu de leur expérience, la personne la plus qualifiée au monde pour accomplir.

Alex: Nous encourageons les fondateurs à consacrer beaucoup de temps à l’idéation. Nous avons vu de nombreuses entreprises échouer trop rapidement, dépenser de l’argent trop vite ou perdre le contrôle de ces premiers moments cruciaux où il est possible d’expérimenter. Nous croyons en cette phase d’expérimentation ; elle ne nous fait pas peur.


Explorez notre site web pour en savoir plus sur la mission et les dirigeants d’autres gestionnaires émergents de notre portefeuille : Defined, FounderFuel, Front Row Ventures, Garage Capital, Luge, Maple, Mighty Capital, N49P, Northside Ventures, Roar Ventures, The51 et Two Small Fish Ventures.