La stratégie de fusions et acquisitions d’AlayaCare prend une envergure mondiale avec l’acquisition de Procura

AlayaCare a pour mission de moderniser les soins à domicile en donnant aux fournisseurs la technologie dont ils ont besoin pour mieux accompagner leurs patients dans un secteur de la santé en pleine évolution.

Nous sommes fiers d’appuyer la plateforme pour soins de santé AlayaCare et son fondateur et chef de la direction Adrian Schauer, qui peuvent servir de modèle à toutes les sociétés de technologie à croissance rapide. Dans la dernière année seulement, la société a mobilisé 78 M$ US et réalisé trois acquisitions stratégiques, y compris celle annoncée aujourd’hui du vétéran Procura, une division de Complia Health.

Ces opérations ont assis la position d’AlayaCare sur les principaux marchés canadiens et australiens, en plus de tripler son chiffre d’affaires. Elles lui ont également permis d’élargir son offre aux entreprises, d’améliorer son service à la clientèle et d’augmenter ses capacités de développement technologique.

Lors de notre premier investissement dans AlayaCare en 2018, nous avions vu son potentiel de croissance interne aux États-Unis, au Canada et en Australie, et l’opportunité de consolider un secteur fragmenté constitué de petits acteurs régionaux par voie de fusions et acquisitions. Avant l’annonce d’aujourd’hui, la société a acquis deux entreprises correspondant à ce profil, ce qui lui a permis d’apprendre comment naviguer une acquisition et d’éprouver son modèle d’affaires.

L’acquisition de Procura est une tout autre histoire. On ne parle pas d’un petit acteur régional, mais bien d’une multinationale. Notre sémillante entreprise SaaS en forte croissance pouvait-elle réussir le coup, malgré les écueils, les distractions et les problèmes qui sont le lot des grandes acquisitions? Était-ce fou d’essayer? Au bout du compte, de la manière qu’Adrian et l’équipe de direction le voyaient, l’opportunité de travailler avec une nouvelle clientèle de grandes entreprises, dans des régions complémentaires, avec une équipe formidable, était tout simplement trop belle pour passer à côté. Nous avons effectué une vérification diligente rigoureuse et monté le plan d’intégration et de communication. Le travail ne fait que commencer, mais j’ai confiance en la capacité de l’équipe de réaliser sa vision alors qu’elle poursuit sa conquête du marché mondial à partir du Canada.

Si j’ai confiance en la capacité d’exécution de l’équipe, c’est en bonne partie à cause du sentiment de mission qui l’habite. En plaçant les résultats pour les patients au cœur de chaque décision, Adrian l’a inspirée à éviter les pièges du court-termisme et à s’attaquer aux grands défis à long terme de l’industrie des soins à domicile. L’acquisition de Procura s’inscrit dans cette vision.

Adrian et la direction m’ont particulièrement impressionné cette année lorsqu’ils ont unanimement décidé de renoncer à un client important. La solution d’AlayaCare était parfaitement adaptée à toutes les divisions de l’entreprise, sauf une. Adrian et son équipe comprenaient l’impact négatif à long terme qu’ils risquaient, autant pour AlayaCare que le client, en disant « oui », puis en essayant une série de solutions pour arrimer leur produit aux besoins de l’entreprise. Ils ont donc renoncé. À d’importants revenus récurrents alors que le client était prêt à signer. Très peu de dirigeants auraient été prêts à prendre cette décision disciplinée, même s’il s’agissait du bon choix à long terme.

C’est sur ce même horizon qu’Inovia voit depuis le premier jour sa relation avec AlayaCare. Fort de nos investissements dans les domaines de la santé numérique (BenchSci, GoForward, Future Family) et de la gestion du personnel opérationnel (Swept, TrackTik), nous partagions la vision de croissance rapide d’Adrian et de son équipe. Nous étions également convaincus que l’encadrement et l’expertise que nous leur apporterions contribueraient à accélérer leur croissance et les aideraient à prendre les décisions qui dessineraient l’avenir de l’entreprise.

Notre premier investissement dans AlayaCare remonte au début de 2018. Magaly du bureau de Montréal, la responsable du dossier, s’est jointe au conseil d’administration dans le cadre de l’opération. Après avoir tissé des liens avec Adrian et son équipe, elle leur propose le soutien du Fonds de croissance Inovia. Ainsi, le vétéran Scott Munro, conseiller en capital de risque et ancien fondateur de Pagemill Partners, aide Adrian à peaufiner sa stratégie de développement, tandis que je suis devenu membre du conseil d’administration. L’équipe d’Inovia a aidé AlayaCare à pourvoir des postes de direction et à mettre en place un cadre de production de rapports et de mesure de la croissance. Nous avons également mis Adrian en contact avec nos propres commanditaires, ce qui a donné lieu à plusieurs coinvestissements.

Félicitations à Adrian et à toute l’équipe d’AlayaCare d’avoir écrit ce nouveau chapitre de leur histoire.