Michael McGraw

Chargé d'investissement

Michael McGraw s'est joint à inovia capital en février 2018 en tant que chargé d’investissement, avec pour mandat l'ouverture de notre bureau de Londres en compagnie de Patrick. Avant de se joindre à inovia, Michael a fait partie de l’équipe des ressources financières et technologiques de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), une caisse de retraite d’une valeur de 250 millards de dollars de Montréal, où il a siégé aux conseils d’administration de Lightspeed, Hopper et Felix & Paul Studios à titre de membre ou d’observateur. Michael a acquis une expérience opérationnelle dans le cadre d’un prêt de service à titre de gestionnaire de projets à Hopper, une entreprise technologique en démarrage à croissance rapide ayant amassé 180 millions de dollars. Avant de se joindre à la CDPQ, il a été analyste financier à PSP Investments. Michael a obtenu un baccalauréat en administration des affaires de l’Université McGill en 2014, et a réussi tous les examens du programme nécessaires pour devenir analyste financier agréé.


Les investisseurs en capital de risque prospères ne sont pas réactifs. Ils développent des thèses d’investissement par rapport à leur vision de l’avenir, puis cherchent proactivement des entrepreneurs qui transforment cette vision en réalité.

La chose qui me tient éveillé la nuit, mais pour la bonne raison, est qu’une efficacité absolue n’existera jamais, ce qui offre des opportunités d'optimisation infinies.

La compétence la plus souvent négligée dans ce domaine : la créativité loufoque. Un remue-méninges peu orthodoxe permet souvent de se différencier.

Les entreprises financées par du capital de risque sont prospères, car elles trouvent des occasions là où les autres détectent des problèmes.

Le moment que je n’oublierai jamais est l’appel que Rebecca McKillican a passé à Chris Arsenault immédiatement après la vente de Well.ca. Leur lien unique et leur sentiment d’accomplissement commun sont les raisons pour lesquelles je travaille dans ce domaine.