Magaly Charbonneau

Associée

Magaly compte plus de 25 ans d’expérience en tant qu’entrepreneure et investisseure accomplie. Avant de se joindre à Inovia Capital, elle a été cheffe des opérations et investisseure chez PasswordBox (acquise par Intel Corporation (NASDAQ : INTC)) et vice-présidente mondiale, ventes et relations aux investisseurs chez Hostopia. com (acquise par Deluxe Corporation (NYSE : DLX)), investisseure et membre du conseil d’administration d’Anomalous Networks Inc. (acquise par TANGO (NSDAQ : TNGO)). L'opinion de Magaly est régulièrement sollicitée par la communauté d'entrepreneurs au Québec. Elle siège actuellement aux conseils d’administration de Busbud, TrackTik, Rewind et RenoRun. De plus, Magaly joue un rôle important à titre de membre du conseil d’administration du MILA et aidera à définir la stratégie d’IA de la province pour les prochaines années. Son expérience opérationnelle, son leadership et sa notoriété lui ont permis de jouer un rôle central dans la stratégie québécoise d'Inovia. Magaly est également membre du conseil d’administration et membre du comité D&I du CVCA (Canadian Venture Capital and Private Equity Association).


Boards: 

Busbud, TrackTik, Rewind and RenoRun


J’ai passé ma jeunesse dans un petit village à l’extérieur de Montréal, entourée de fermiers et de champs de fraises. Mon premier emploi a été de récolter des fraises — cependant, je préfère travailler dans le capital de risque.

Je fais ce travail parce que je suis passionnée par le secteur de la haute technologie ainsi que par la création d’entreprises prospère aux côtés d’entrepreneurs brillants.

Ce que les fondateurs d’entreprise devraient savoir avant tout au sujet des sociétés de capital de risque, c’est que ces dernières cherchent toutes les mêmes choses : des entrepreneurs d’une solidité à toute épreuve et une équipe qui se concentre à 100 %; un produit qui présente de véritables solutions, la propriété intellectuelle; un produit qui se comprend facilement, qui se vend sans difficulté, mais qui est difficile à reproduire; et enfin, une entreprise qui est guidée par les données.

Ce n’est pas si compliqué :)

Je maintiens mon honnêteté sur le plan intellectuel en aidant mes deux filles, âgées de 12 et de 15 ans, à faire leurs devoirs. Ça fait maintenant trois fois que j’ai officiellement terminé les classes de la première année à la sixième. À ce moment-ci, j’ai compris.